Pascal FAYOLLE

Ostéopathe D.O.

N° ADELI : 90 7 00096 2

Rattaché au Conseil de l’ordre

des Masseurs-kinésithérapeutes

Tel : 03 84 54 00 86

LA POSTUROLOGIE,… C'EST QUOI ?

L'ostéopathe posturologue étudie la posture du patient. Celle-ci doit se rapprocher le plus possible de la posture dite "économique".

C'est à dire  la position équilibrée du corps pour laquelle le sujet dépense le moins d'énergie possible pour se tenir debout.

Des mauvaises positions prolongées vont  entraîner des tensions musculaires encore appellées "asymétrie de tonus"

Ces mauvaises postures peuvent découlées d'origines différentes nommées  "capteur" :

    Capteurs cutanés, pour les cicatrices

    Capteurs podaux, pour des appuis pieds (asymétrie)

    Capteurs mandibulaires, avec défaut d'oclusion (mauvais contact des dents)

    Capteurs visuels, les yeux (défaut de perception de l'environnement)

    Capteurs vestibulaires ou oreille interne (qui régit l'équilibre)

    Capteurs articulaires (blocage ou déséquilibre)

    

Ces asymétries seront à l'origine de symptômes, maladies aussi diverses que variées.

Douleurs, fatigue, tendinites, blessures répétées, arthrose débutante, lombalgies, cerviclagies, maux de tête… seront des expressions de l'adaptation du corps aux déséquilibres toniques.

Le posturologue recherche grâce à des tests spécifiques le capteur responsable  du déséquilibre (capteur primaire et/ou secondaire).

En fonction des sujets, de leurs habitudes, de leur environnement… et surtout de la durée de présence du déséquilibre, le patient pourra n'exprimer aucune gène jusqu'au jour où l'accumulation des tensions le fera décompenser.

Il faudra alors corriger le capteur défaillant (articulation, pieds, yeux, mandibule, oreille interne, cicatrice).

A l'issue de ce bilan une stratégie thérapeutique hiérarchisée et spécifique sera mise en place en collaboration avec d'autres professionels de santé que sont les dentistes, les kinésithérapeutes, les ophtalmologistes, les ORL, les opticiens, les orthoptistes,  les podologues.

Le but à atteindre est une modification de l'organisation du tonus musculaire pour se rapprocher de la "posture économique" par définition.

Si il s'agit du capteur articulaire ou cutané, l'indication d' un traitement ostéopatique pur sera posé.


Dans les autres cas, un accompagnement et suivi ostéopathique sera nécessaire pour aider le corps à adapter et accepter le nouvel état de tonus du corps.

Cette évolution et accompagnement  se font sur plusieurs mois.

Pour en savoir plus …?