Pascal FAYOLLE

Ostéopathe D.O.

N° ADELI : 90 7 00096 2

Rattaché au Conseil de l’ordre

des Masseurs-kinésithérapeutes

Tel : 03 84 54 00 86

Dans quels cas, le recours à l’ostéopathie est-il nécessaire?

     En cas de prise par forceps ou ventouse

     Plagiocéphalie

     accouchement trop long

     expression abdominale sur le ventre de la maman

     cordon autour du cou

     souffrance foetale

     fracture de clavicule

LE NOURRISSON

La naissance est une épreuve qui peut présenter quelques traumatismes pour le nourrisson: Un accouchement trop long avec une stagnation du nouveau-né dans le bassin peut être à l’origine de déformations du crâne du bébé, créant par la suite des troubles de ce dernier.

Les problèmes de santé du nouveau-né, lorsqu'ils sont diagnostiqués tôt, évitent souvent des complications qui peuvent altérer sévèrement la santé du bébé.

Après la naissance, durant les premiers jours et semaines de vie du bébé, l'ostéopathe est particulièrement compétent pour diagnostiquer les problèmes de santé qui peuvent passer inaperçus, car les symptômes peuvent parfois être difficiles à percevoir.

Quels sont les symptômes du nourrisson qui amène à consulter?

     En cas de difficulté d’allaitement, succion difficile, difficulté d’ouverture de la mâchoire

     s’il présente un torticoli

     dans les cas de régurgitations, dort peu, pleure en permanence avec des signes de nervosité

     s’il souffre d'otites ou de rhinites à répétition

     s’il présente des difficultés à s'alimenter, des coliques

     s’il louche de façon permanente (strabisme)...ou divergeance

     s’il y a eu une fracture de clavicule

     dans les cas de souffrance foetale

     dans les cas de déformation des pieds ou de la hanche

Les troubles de la succion, le torticolis, l'aplatissement de la tête et les coliques, entre autres, peuvent être corrigés rapidement en ostéopathie.